IMG_00000019

On entend, on lit, que les avocats sont en "grève".

Non, les avocats ne sont pas en grève, au sens juridique du terme.

Non, les avocats ne sont pas en grève, au sens juridique du terme

Les avocats manifestent, protestent, oui ! Et ils ont au demeurant raison de le faire et je participe au mouvement.

Mais que l'on appelle ce mouvement de contestation une "grève" est une aberration.

Les mots ont un sens, et il faut qu'ils le gardent.

En licence - qui était la 3e année de mon cursus - mon professeur de droit du travail, qui était Gilles Taormina - nous a enseigné que la grève est "une cessation collective du travail en vue d'une revendication".

la grève est "une cessation collective du travail en vue d'une revendication"

Bref, le droit de grève appartient à qui est lié par un contrat de travail. Il faut donc être salarié. D'ailleurs, le fonctionnaire est-il en grève ? Je laisse le soin aux publicistes de me répondre.

Mais l'avocat, qui exerce une profession indépendante ne peut pas être en grève.

Je trouve un peu dommage que ce terme soit repris par les instances nationales et régionales, et par les confrères.

Que les médias le fassent, ça peut éventuellement se comprendre, même si le travail du journaliste doit aussi passer par la rigueur pour être crédible, mais pas les avocats !!!

 

Auteur: 
Christophe LHERMITTE

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
J'accepte que GDL Avocats collecte mes données personnelles afin de pouvoir me contacter et m'adresser les informations nécessaires au traitement de ma demande, j'ai la possibilité de retirer à tout moment mon consentement en envoyant un email à GDL@avocat-cour.fr. Je peux également consulter la charte de protection des données personnelles.