Dalloz Avocats s'est penché sur le sort des avoués, supprimés qui ont fusionné avec la profession d'avocat, le 1er janvier 2012.

On les croyait morts, on les voulait dans cet état pour certains, et pourtant, après pas loin de sept années d'exercice de la profession d'avocat, les avoués demeurent.

D'ailleurs, nombreux sont les confrères qui les appellent encore "avoués", mais sans y mettre la même chose que sous l'ancien régime.

Car si les anciens avoués sont devenus pleinement avocats, et fiers de l'être, ils continuent aussi à assumer plus que jamais cette postulation devenue un domaine d'activité à part entière, avec une procédure d'appel de plus en plus complexe.

Cet article est à lire ici, et je remercie au passage Lexavoué qui le partage et le lien pointe sur le site de Lexavoué.... Ouh la ! répétez deux fois la marque, dans la même phrase, ça commence à être de la publicité !

Auteur: 
Christophe LHERMITTE

Commentaires

De la pub croisée/réciproque ! C'est pas beau ça !

Merci.

Amitiés,

C.

.. et tu sais que j'y suis sensible.
mais ne sois pas modeste, tous ceux qui liront l'article pourront aussi lire ton excellente interview.
Si c'est pas de la pub, ça! -:)
Amitiés

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
J'accepte que GDL Avocats collecte mes données personnelles afin de pouvoir me contacter et m'adresser les informations nécessaires au traitement de ma demande, j'ai la possibilité de retirer à tout moment mon consentement en envoyant un email à GDL@avocat-cour.fr. Je peux également consulter la charte de protection des données personnelles.