La représentation obligatoire - par avocat évidemment, encore que*... -, semble être dans l'air du temps.
Il ne s'agit pas ici de procédure civile, mais de procédure pénale.

En effet, le Sénat a voté pour l'extension de la représentation obligatoire devant la chambre criminelle.

Rappelons qu'il y a quelques années encore, les justiciables pouvaient également aller seuls devant la chambre sociale.

Pour le Premier Président LOUVEL, "On fait croire au justiciable qu’il peut lui-même se défendre devant la Cour de cassation. […] C’est un faux avantage qui est présenté aux individus en matière pénale".

A mon avis, cela est vrai devant la Cour de cassation, mais également devant d'autres juridictions.

Evidemment, se dispenser d'un avocat, c'est faire a priori des économies... A court terme, voire à très court terme, c'est certain...

Mais c'est aussi faire des économies que de soigner seul, de construire soi-même sa maison, etc.

Pour ma part, c'est chacun son métier. Le droit ne s'improvise pas.

Se défendre seul, c'est aussi passer à côtés de plein de choses, et devoir ensuite faire un appel qui augmente la durée de la procédure et son coût.

Pour cette raison d'ailleurs, je suis favorable au projet de décret qui, entre autres, prévoit d'étendre la représentation obligatoire en appel en matière prud'homale.

Et même devant les juridictions de première instance, il serait opportun, dans l'intérêt du justiciable, d'étendre cette obligation.

Si aujourd'hui, je donne l'impression de prêcher pour ma paroisse, je précise que c'est un discours que je tenais déjà dans une autre vie, lorsque j'étais avoué. Donc, c'est par conviction. Et oui !

 

* Je rappelle la création du défenseur syndical qui pourra représenter les parties - euh, les salariés en l'occurence - devant la chambre sociale de la cour d'appel. C'est une concession au monopole de représentation des avocats, mais il fallait bien lâcher quelque chose aux syndicats qui auraient eu un peu de mal à s'adresser à un avocat... même si ce défenseur syndical risque de se heurter à de petites difficultés pour digérer une procédure civile, et le décret dit "Magendie", un tant soit peu contraignant...

Auteur: 
Christophe LHERMITTE

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
J'accepte que GDL Avocats collecte mes données personnelles afin de pouvoir me contacter et m'adresser les informations nécessaires au traitement de ma demande, j'ai la possibilité de retirer à tout moment mon consentement en envoyant un email à GDL@avocat-cour.fr. Je peux également consulter la charte de protection des données personnelles.